Edouard Ferlet : le pianiste aux semelles de feu (Festival Jazz à Saint Germain des Prés)

Compte-rendu du concert « Think Bach, métamorphose », Edouard Ferlet, lundi 27 mai 2013/Amphithéâtre Richelieu, Université Paris-Sorbonne (13e Festival Jazz à Saint Germain des Prés)

Avec ses chaussures rouges et sa vêture noire, on s’attendrait à le voir jouer les Mephisto-valses de Liszt. Il se glisse au piano et commence par marteler le clavier laissant fuser quelques notes qui se démultiplient pour finir par submerger totalement l’espace sonore et laisser place aux motifs d’un Bach non pas revisité mais déconstruit pour n’en laisser qu’une trame obsessionnelle qui nous guide à travers l’univers envoûtant d’Edouard Ferlet, inspiré, profil à peine éclairé par une mince guirlande de lumière qui illumine le clavier.

Edouard Ferlet fait corps avec son piano qu’il transforme en vaisseau résonnant pour cette traversée musicale. Il tire parti de toutes les possibilités de l’instrument allant chercher jusque dans les cordes qu’il frotte, pince, frappe avec des mailloches, sonorités insolites et dédoublement du clavier. Il semble parfois que l’instrument soit accompagné d’un piano-forte romantique ou d’un clavecin baroque. Le bois de l’instrument est sollicité lui aussi et se métamorphose, sous les gestes du musicien, en monstre bienveillant qu’on aurait réveillé de quelque songe séculaire.

« Think Bach, métamorphose » est bien réellement un Bach repensé dans toute la modernité d’une recherche alliant sonorités nouvelles et héritage d’un passé à redécouvrir sans le trahir ni le travestir.

Le concert est souligné par la création visuelle du collectif Scale (Joachim Olaya, Vincent Boudier) qui métamorphose le tableau de Dagnan-Bouveret (1894) ornant l’amphithéâtre Richelieu et qui semble, sous l’effet conjugué de l’animation graphique et de la musique, prendre vie et nous entraîner, à la suite d’Edouard Ferlet dans une ronde trépidante aux frontières du réel.

Catherine Renée LEBOULEUX

2013-05-27 21.59.16

CD : Think Bach/Edouard Ferlet, piano, compositions/production Mélisse/mars 2012

http://www.melisse.fr / http://www.ferlet.com

Voir l’album photo : cliquer ICI

CrowdFunding

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s